fbpx
RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2020 : TOUT SAVOIR !

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2020 : TOUT SAVOIR !

Si les préoccupations écologiques font de plus en plus partie de notre quotidien, elles se concrétisent dans le monde de la construction à travers la réglementation thermique 2020. Prévus pour la fin 2020, ces nouveaux standards s’axeront sur la maison positive, une construction qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Qu’est-ce que la RT 2020 ?

La réglementation thermique 2020, abrégée en RT 2020, est un ensemble de mesures normatives qui s’appliqueront aux nouvelles constructions dès la fin de l’année 2020. Elles reposent entièrement sur le concept du bâtiment à énergie positive.

Qu’est-ce qu’un bâtiment à énergie positive ? Également appelé « BEPOS », il s’agit d’une construction qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme, le tout grâce à une centrale photovoltaïque. L’énergie en question concerne principalement l’électricité et le chauffage.

Il ne s’agit pas de la première réglementation thermique de l’histoire. En effet, la RT 2020 vient juste après celle de 2012, qui suivait la plus récente dans ses grandes lignes. Une réglementation thermique de taille avait aussi été mise en place en 2005. La plus ancienne remonte à 1974.

Le but final de ces réglementations est de réduire drastiquement la consommation énergétique. Elles visent aussi à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Elles se veulent ainsi propres et tournées vers une indépendance énergétique de la France dans les prochaines années.

Les nouveautés de la RT 2020

Faisant suite à la RT 2012, réglementation thermique la plus récente avant celle qui sera appliquée en 2020, cette dernière apporte quelques nouveautés :

  • De nouvelles considérations techniques propres aux constructions ;
  • Un seuil de consommation énergétique nul.

La RT 2020 s’appliquera à travers la mise en place de nouvelles approches techniques.

À titre d’exemple, la RT 2012 prévoyait un seuil de 50 kWh au mètre carré par an. La nouvelle réglementation thermique de 2020 devra atteindre pour chaque construction un seuil de 0 kWh au mètre carré par an, c’est-à-dire une consommation énergétique nulle, dont le surplus sera réinjecté dans un réseau local ou national d’énergie.

Quelles approches techniques pour la nouvelle RT ?

Il n’est pas aisé de mettre en place un système qui produit autant, voire plus d’énergie qu’il n’en consomme. Pour ce faire, la RT 2020 axera son approche normative sur :

  • L’isolation ;
  • Le concept de maison passive ;
  • Le concept de maison positive.

Isolation

Afin de garder au mieux l’énergie produite par une maison à l’intérieur, notamment concernant le chauffage en période d’hiver, les nouvelles normes misent sur les nouvelles techniques d’isolation.

Maison passive

Tout en se basant sur le concept de maison passive, la RT 2020 entend aller au-delà de celui-ci. En effet, une maison passive produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme. La nouvelle réglementation tentera de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Le surplus alimentera le réseau électrique public.

Maison positive

Il s’agit de cette maison passive qui produira plus d’énergie qu’elle n’en consomme grâce à des techniques d’isolation et d’autogestion poussées.

Rappelons enfin que la RT 2020 s’applique déjà aux constructions publiques depuis 2018.

Leave your comment
Comment
Name
Email